Le Shetland Sheepdog,un amour de chien.
Vous trouverez sur le forum un grand nombre d'informations sur le shetland : caractère, santé, éducation, connaissances générales, toilettage, expositions, agility, obérythmée, obéissance, troupeau...
Inscrivez-vous sans engagement et publiez un petit message de présentation dans un délai de trois jours, sinon votre inscription sera annulée. Merci.

BIENVENUE SUR CE FORUM.

Forum sur le Shetland Sheepdog (Sheltie), un merveilleux chien de berger. Vous trouverez, sur ce forum, des informations sur la santé, le toilettage, les activités diverses (agility,exposition,obéissance,obérythmée,troupeau), les portées, des conseils....


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

PROTÉGER VOTRE CHIEN DES TIQUES, CONNAÎTRE LA MALADIE DE LYME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
les tiques.



Les tiques, ces petits parasites
sont souvent mal connus et leurs méfaits trop souvent ignorés par les propriétaires de chiens. Les tiques se rencontrent dans la nature, les herbes hautes ou les sous-bois, et se nourrissent du sang de votre animal de compagnie. A cette occasion, elles peuvent transmettre au chien maladies et autres parasites.


Chiens et hommes à égalité face aux tiques


Les tiques qui peuvent infecter votre chien peuvent être les mêmes que celles qui vont s’attaquer à vous. Les tiques sont d’ailleurs la 2ème source de transmission d’agents pathogènes responsables de maladies aux humains, juste après les moustiques. Pour se nourrir, la tique suce le sang de son hôte. Elle attend votre passage ou celui de votre chien, pour se laisser tomber, de préférence sur une zone à peau fine, mordre et commencer son repas de sang. C’est via la salive, que le risque de contamination sanguine débute, avec les dangers que cela entraine. On dénombre 7 maladies graves voire parfois mortelles pour l’homme, transmises par les tiques. La plus connue et dangereuse pour l’homme est la maladie de Lyme.

En ville comme à la campagne


Les tiques vivent principalement en forêt, dans les bois ou dans des herbes hautes, mais il est possible d’en rencontrer dans des petits jardins ou espaces verts en ville. Les tiques, proches des araignées, se hissent entre 1 m et 15 cm de haut, en fonction de leur état de développement et se laissent tomber. Un simple buisson peut donc parfaitement servir de promontoire. Vous devez, pour vous comme pour votre chien, être extrêmement vigilant, même dans un environnement urbain.

Une affaire de protection et non de propreté


La propreté de votre animal n’empêchera pas une tique de s’accrocher à lui. C’est la protection que vous aurez prévue, avec l’aide de votre vétérinaire, qui sera l’élément le plus efficace.

En revanche, le fait de caresser votre chien, de le brosser, de le shampooiner, vous permettra de déceler au plus vite l’éventuelle présence de tiques. Plus vous retirerez vite le parasite, moins il aura le temps decontaminer votre chien. Rappelez-vous que la période à hauts risques de transmission de bactéries et autres parasites commence environ 48h après le début du repas de la tique.

Les tiques sont parfois difficiles à repérer


Il est vrai qu’une tique adulte gorgée de sang est décelable, à condition bien sûr de la chercher. Il est donc toujours conseillé, d’écarter les poils de votre chien et de bien le palper, à la recherche d’une tique. Surtout autour de la tête, du cou et des oreilles, qui sont des endroits prisés de ces parasites. Mais attention, une jeune tique ou « nymphe » est grosse comme une tête d’épingle et donc quasi impossible à détecter. Les piqures dues aux nymphes représentent un réel danger pour vous comme pour votre animal, car elles passent inaperçues et peuvent, comme les adultes, vous contaminer.

Comment retirer les tiques de mon chien ?


Pour retirer une tique, ne tirez pas dessus avec les doigts, même d’un coup sec. En effet, vous risquez de ne détacher que l’abdomen et laisser la tête plantée dans la peau du chien. Utilisez un tire-tique, petit crochet spécialement étudié en vente dans le commerce. Son utilisation est simple, mais si vous avez un doute n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire. N’hésitez pas à nettoyer la plaie avec un cicatrisant qu’il vous aura conseillé.

Protégez votre chien en permanence contre les tiques.


Utiliser un traitement antiparasitaire est la méthode la plus efficace de protéger votre chien. Appliqué en sprays ou en pipettes, par simple contact avec le parasite, le produit élimine environ 90% des tiques présents sur votre chien pendant les 48 h à haut risque de transmission des bactéries et autres parasites. Mais vous devez l’appliquer de façon permanente. Vous devez aussi inspecter votre chien régulièrement, c’est le complément indispensable du traitement antiparasitaire. Enfin, il existe des vaccins contre certaines des maladies transmises par les tiques. Ils peuvent être administrés très tôt (vers l’âge de 3 ou 5 mois selon les cas) et protègent efficacement les chiens très exposés.

Consultez votre vétérinaire pour évaluer avec lui le degré d’exposition et de risque de votre chien, et prévoir, si besoin, un protocole de vaccination.

Eté comme hiver, les tiques sont actives.


Les tiques préfèrent les endroits protégés et humides. En France métropolitaine où la température est globalement comprise entre 7 et 25° C, les tiques restent cependant actives quasiment toute l’année. Elles représentent donc un danger potentiel permanent pour vous et votre chien. D’autant plus, que si en cas de forte chaleur, elles se terrent au ras du sol à la recherche d’eau, la première pluie les fera regrimper. Elles n’ont d’ailleurs besoin que d’eau car elles peuvent vivre plusieurs mois sans se nourrir !

De plus en plus de tiques


Les tiques sont un véritable fléau car elles sont en expansion vertigineuse. Les USA, l’Europe sont envahies, et notamment l’Europe de l’est où certaines forêts sont interdites au public, du fait d’une surpopulation de tiques. La France n’est pas épargnée, notamment l’Est et le Nord Est ainsi que le Limousin.

Les tiques, vecteurs de maladies graves pour le chien


Seul votre vétérinaire pourra avec certitude diagnostiquer la pathologie et prescrire le traitement adapté, mais certains symptômes peuvent vous alerter et surtout être communiqués à votre praticien. Pour les 3 principales maladies transmises par les tiques, voici les symptômes à surveiller:

La piroplasmose : cette maladie qui peut être mortelle. Le chien est alors très anémié, perd son appétit, vomit, présente une forte fièvre et ses urines se foncent. Seule une analyse de sang peut confirmer le diagnostic.

La maladie de Lyme : cette maladie est due à une bactérie (Borrelia) qui se répand dans l’organisme du chien, provoquant fièvre et douleurs articulaires mais aussi problèmes cutanés, gonflement de ganglions voire insuffisance rénale et cardiaque.

L’ehrlichiose : infecté, le chien peut, à terme, n’être plus en mesure de fabriquer ses cellules sanguines. Les principaux symptômes sont de la fièvre aigüe, fatigue, douleurs articulaires, vomissements.


_________________
http://shetlandsheepdog.forumsactifs.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum