Le Shetland Sheepdog,un amour de chien.
Vous trouverez sur le forum un grand nombre d'informations sur le shetland : caractère, santé, éducation, connaissances générales, toilettage, expositions, agility, obérythmée, obéissance, troupeau...
Inscrivez-vous sans engagement et publiez un petit message de présentation dans un délai de trois jours, sinon votre inscription sera annulée. Merci.

BIENVENUE SUR CE FORUM.
Le Shetland Sheepdog,un amour de chien.

Forum sur le Shetland Sheepdog (Sheltie), un merveilleux chien de berger. Vous trouverez, sur ce forum, des informations sur la santé, le toilettage, les activités diverses (agility,exposition,obéissance,obérythmée,troupeau), les portées, des conseils....


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un chien vous attaque. Comment réagir, vous défendre et survivre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin




Un chien cours plus vite que vous. Il est naturellement armé et si il est entrainé, vous n’avez nativement aucune chance de vous en sortir. Pourtant, si vous lisez cet article jusqu’au bout, vous augmentez très nettement vos espoirs de vous en tirer en vie.
Cet article a été créé sur la base de témoignages de dresseurs de chiens et d’experts en arts martiaux, et je ne vous encourage pas à tester ça chez vous. Retenez bien que la plupart des agressions canines sont des accidents domestiques et que le meilleur moyen de s’en prémunir est un bon dressage de l’animal, dès l’enfance. Aimez-le et occupez-vous en bien, pour commencer.

Eviter les problèmes :

Voici quelques facteurs pouvant jouer un rôle critique dans l’agressivité d’un chien envers les humains. Les trois facteurs les plus importants sont la territorialité, l’énervement du chien et votre légitimité à ses yeux. Les exemples qui suivent ne sont que des applications.

  • Chien dressé pour Garder / Attaquer : Ce chien n’aura pas d’hésitation particulière pour mordre ou attaquer un humain. Mais il vous grogne dessus depuis quelques temps, vous étiez prévenus.

  • Chiennes accompagnées de leurs chiots : un classique

  • S’introduire entre le chien mâle et la chienne pendant la période de rut : on observe la même chose pour la moitié des bagarres entre humains en boite de nuit. Pas besoin d’être super malin pour deviner que les animaux n’apprécient pas non plus.

  • Tenter de séparer deux chiens qui se battent : une mauvaise idée tant que vous n’êtes pas nettement plus forts. C’est pour ça que les videurs existent non ? Ou alors je me perd dans mes métaphores.

  • Chien mâles non-castrés : dans ce cas en particulier, je ne vous recommande pas d’aller vérifier par vous même.

  • Chiens mal dressés, laissés sans supervision (attachés toute la journée, errants …) ou ayant déjà attaqué l’homme.

  • Chien pris par surprise, spécialement si il dors ou si il mange.

  • Être un enfant (Oui je sais, pas de chances. Mais ça pourrait être pire : vous pourriez être adolescent)


Retenez tout de même que :
Tout chien, indépendamment de la race, est seulement aussi dangereux que son propriétaire le lui permet d’être.

Les signes alarmants :


Avant d’attaquer, le chien est tendu, oreilles droites et queue haute. Dans 45% des cas au moins, il vous aura tenu avertit par ses grognements.

Avant l’attaque :

Le chien est plus malin et plus courageux que le requin, répondre par l’agressivité n’est donc pas forcément la solution. Mais certains principes restent : Ne vous comportez pas en victime, déjà.

  • Ne courrez pas, il va plus vite que vous et vous lui donneriez raison de vous considérer comme un bifteck géant.

  • Reculez très lentement et éloignez-vous. Vous pouvez essayer les pas latéraux.

  • Si vous ne pouvez pas vous éloigner, accroupissez vous. Ne montrez pas vos mains.

  • Ne tournez jamais le dos au chien qui préférera vous attaquer par derrière

  • Gardez les mains le long du corps pour ne pas vous montrer agressif,

  • Parlez lentement et calmement. Par pitié, évitez de crier avec une voix perçante.

  • Ne le regardez pas dans les yeux, c’est une attitude de défit. Orientez le visage légèrement sur le côté.

  • Ne souriez pas, j’ai lu quelque part que chez un chien on appelle ça « montrer les dents »

  • Grimpez en hauteur, là ou il aura du mal à vous débusquer.

  • Placez un objet, des obstacles entre le chien et vous pour casser la ligne d’attaque (un parapluie ouvert peut se révéler très efficace).

  • Appelez le maître, qui n’est sans doute pas si loin.


Armez-vous :


  • En cas de soucis, armez-vous d’un bâton. Plus le chien est gros et plus vous pouvez prier pour qu’il morde le bâton plutôt que vous,

  • le spray au poivre est une option qui donne parfois de bon résultats (mais c’est variable selon la race),

  • utilisez le taser dont le bruit seul peut éventuellement effrayer le chien (sans oublier que si le chien vous touche, vous vous électrocuterez tous les deux en appuyant sur le bouton. L’idée n’est pas forcément « Lumineuse »)

  • si vous le désirez, équipez-vous d’un sifflet à ultrasons de type Dazer qui pourra vous aider dans la plupart des cas, mais sera probablement inefficace face à un chien d’attaque,

  • ouvrez un parapluie, tenez le ouvert face à vous comme un bouclier

  • si vous n’avez rien sous la main, un pull autours de votre bras gauche (si vous êtes droitier) pourrait vous être utile en tant que bouclier / appâts pour les morsures,


Pour les plus courageux



La méthode suivante (manifester sa domination) fonctionne si vous pensez que vous aurez de toutes manière l’ascendant sur le chien, et qu’il s’en doute aussi. Retenez que si vous vous y prenez mal ou que si l’animal est acculé et ne peut pas fuir, vous allez peut être le pousser à vous attaquer.

  • Regardez-le dans les yeux,

  • avancez d’un pas,

  • d’une voix grave, ferme et forte, dites « stop » ou « non » ou ce qui correspondra le mieux selon la langue du dresseur éventuel,

  • si vous maitrisez les arts martiaux, prenez la position de combat que vous maitrisez le mieux, les mains bien en avant,

  • montrez vos paumes, prêt à vous défendre ou à attaquer


En cas d’attaque :



Battez-vous :

Vous battre risque d’augmenter l’agressivité du chien, au moins dans un premier temps. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez directement vous rendre, la méthode est souvent efficace. Privilégiez les armes pénétrantes (couteaux) aux armes contondantes (type massues) qui donnent peu de résultats. Pour la plupart, les conseils de combat ne valent pas grand chose face à un chien dressé à l’attaque, si c’est le cas concentrez-vous sur l’art d’éviter les problèmes.
Méfiez vous des chiens en nombre : la meute a le même effet sur les chiens que sur les supporters de foot, et vos chances diminuent beaucoup. Mais si vous arrivez à incapaciter rapidement le mâle alpha, vous pouvez espérer impressionner le groupe entier.

  • Protégez votre visage et votre gorge, qui sont les cibles du molosse (Le caniche, lui restera centré sur vos chaussettes). Utilisez un objet ou au besoin votre bras gauche (si vous êtes droitier) pour attirer son attention et ses morsures.

  • Un fois mordu, ne cherchez pas à vous débattre car c’est la situation qui créera les blessures les plus grave, les crocs du molosse pouvant déchirer les chairs.

  • Economisez vos mouvements  et cherchez plutôt à l’étouffer ou à couper sa respirationVisez également les yeux.

  • Lorsque vous êtes saisi, frappez la truffe du chien de votre main libre. Mais retenez que pendant le combat, les chiens d’attaques sont presque insensibles à la douleur : la plupart des autres parties de son anatomies ne sont pas très sensibles.

  • Si le chien a pris votre bras dans sa gueule, enfoncez le le plus possible dans sa gorge afin de réduire la pression des mâchoires.

  • Si vous n’êtes pas mordu et que le combat est facile, tâchez de saisir le chien par la peau du cou et couchez le pour le soumettre. Sinon, frappez de toute votre force.

  • Méfiez-vous si vous donnez des coups de pieds : Le chien cherchera à saisir votre jambe ou votre entrejambes pour vous mettre au sol.

  • Cherchez à enfoncer la bâton qu’ils mordent dans leur gorge, c’est très désagréable et radical pour les priver de leur meilleure arme


Pour les plus entrainés d’entre vous, les points faibles de l’animal sont :

  • Les membres, que vous pouvez casser. Pensez aux pattes arrières.

  • La colonne vertébrale et la nuque, que vous pouvez briser (par exemple au niveau de la nuque)

  • La gorge et les yeux, bien sûr. Mais uniquement si la mâchoire de l’animal est occupée.


Protéger un proche ou un enfant :



En cas d’attaque sur un enfant, la meilleure solution n’est pas toujours de tirer la victime hors de là. Occupez-vous du chien : Si il a mordu et qu’il ne veut pas lâcher, insérez un objet plus large dans sa bouche, voir même votre bras si nécessaire.


Se rendre :


Voici le passage qui vous sauvera peut être la vie : Le chien vous a mis à terre et il est en position de vous faire du mal ? Prenez la position du foetus, couvrez vous le visage et la nuque, recroquevillez-vous pour empêcher qu’il vous saisisse à la gorge. Faites le mort et laissez-le vous mordre jusqu’à ce qu’il se lasse.

http://shetlandsheepdog.forumsactifs.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum